Projet d'investissement : Points de vigilance

Vous trouverez sur cette page des documents liés aux « PROJET D’INVESTISSEMENT : POINTS DE VIGILANCE ».

 

1 / RÉCEPTION D’UN BÂTIMENT : LISTE DES POINTS DE VIGILANCE
2 / NOTION : COUT GLOBAL VS INVESTISSEMENT
3 / INCONFORT ESTIVAL : COMMENT L’APPRÉHENDER AU MIEUX ?

 
 

1 / RECEPTION D’UN BÂTIMENT : LISTE DES POINTS DE VIGILANCE

Lors d’un projet d’investissement certains paramètres sont oubliés, négligés, mal paramétrés ou non optimisés entre les phases d’avant-projet et la reception du bâtiment. Ces dérives génèrent des surconsommations d’énergie.

Afin d’éviter d’accumuler les dérives entre « état décrit dans le CCTP » et « état réel de livraison », nous vous invitons à prendre connaissance et à confirmer la mise en œuvre de certains points lors de la réception.

Le document « Projet d’investissement : Point de vigilance » permet de recenser les principales actions simples à absolument vérifier lors de la réception d’un bâtiment.

2 / NOTION : COUT GLOBAL VS INVESTISSEMENT

Le coût global permet de prendre en compte les coûts d’un projet de construction au-delà du simple investissement, en s’intéressant à son exploitation (charges liées aux consommations énergétiques, aux consommations d’eau, …), à la maintenance, au remplacement des équipements ou des matériaux mais également à la déconstruction du bâtiment.

 

 

Cette vision est d’autant plus importante que l’on estime que, pour certains bâtimentsle coût d’investissement d’une opération ne représente qu’entre 25% et 30% du coût total, la différence (70 ou 75%) survenant au cours de la vie du bâtiment.

3 / INCONFORT ESTIVAL : COMMENT L’APPRÉHENDER AU MIEUX ?

La simulation thermique dynamique (STD) est un outil d’aide à la décision pour les maîtres d’ouvrage et les concepteurs ou pour des travaux de rénovations. Elle permet de décrire l’évolution temporelle de l’état thermique d’un bâtiment et d’apprécier les phénomènes thermiques de systèmes difficiles à appréhender globalement sur le cycle complet d’une année (impact des apports gratuits, effets de masque ou de brise-soleil, …). Pour cela, des scénarios d’usage (taux occupation, occultations, éclairage, ventilation, …) sont représentés afin d’être au plus proche de la réalité.

 

 

Une STD du bâtiment ou de la zone considérée permettra de pouvoir quantifier les gains énergétiques mais surtout de comparer les réductions des taux d’inconfort estivaux (nombre d’heure d’occupation ou la température intérieure est supérieure à 28°C – en général) liés aux différents travaux (une sorte de TRI : Réduction H inconfort / €) :

 

Quels travaux seront les plus efficaces pour réduire votre inconfort estival ?

 

  • Isolation thermique par l’extérieure,
  • Isolation des combles,
  • Installation de protections solaires (casquette, brise-soleil, film, …)
  • Ventilation nocturne

 

La STD permet de déterminer la ou les solutions les plus efficaces !

 

Vous voulez en savoir plus sur la vingtaine de solutions qui existe pour réduire l’inconfort estival ? Cliquez – ici !