Chaudière à condensation & Remplacement chaudière

Ce document permet de sensibiliser sur les principaux points de vigilance (observations / questionnements / optimisations) liés à un remplacement de chaudière (à condensation) mais aussi d’orienter vers des réflexions ou des investigations nécessaires. Observations, questionnements et optimisations

En général, les thématiques et paramètres évoqués ci-dessous ne sont ni maintenus, ni gérés et ou optimisés sur les chaudières et installation de chauffage.

En général, lors d’un remplacement de chaudière, les anciennes chaudières classiques sont remplacées par des nouvelles chaudières à condensation de puissances similaires. Cependant, pour condenser, une chaudière à condensation doit respecter un paramètre majeur : La température de retour d’eau doit être impérativement être inférieur à + /- 55°C (fonction du type d’énergie). Du fait d’un manque de questionnement et/ou de proposition de la part des acteurs du domaine de l’efficacité énergétique lors d’un remplacement de chaudière, nous constatons que entre 60% et 70% des chaudières à condensation ne condense pas ou ne possèdent pas une condensation optimisée.

-> OPÉRATIONS ÉLIGIBLES AUX « CERTIFICATS ÉCONOMIES ÉNERGIE – CEE » – CHAUFFERIE / CHAUFFAGE : ICI

 
 

Nous nous permettons également de mettre en ligne le support de présentation du webinaire CEGIBAT du 27/01/2021 : « Objectif 105 % ! Et si toutes les chaudières à condensation condensaient ! ». Ce document est technique mais permet de bien comprendre le phénomène de condensation et donc les pièges à éviter !

Pourquoi réaliser un webinaire à ce sujet ?

Tout le monde le sait est pourtant …

– La performance n’est pas toujours au rendez-vous
– Beaucoup de chaudières à condensation n’ont aucune chance de condenser un jour

Pourquoi ?

– Des questions d’hydraulique des réseaux
– Des choix peu judicieux
– Des montages sans concertation avec un BET
– Un manque de commissionnement

Finalement, tout le monde le sait mais ça va mieux en le disant … !